Télépathie, cette inconnue?

Le terme télépathie a été introduit en 1880 par Frédéric William Henry Myers. Il dérive du grecque tèle (loin) e πάθεια, pàtheia (sentiment). Il n’était pas con!

Pendant longtemps et jusqu’a maintenant, les parapsychologues admettaient la télépathie comme un phénomène ESP – perceptions extra sensorielles – en l’associant à la faculté psychique et pouvoirs mentaux.

Les détracteurs, au contraire, sont sûrs que la télépathie n’existe pas, qu’il  ne soit pas possible de la démontrer scientifiquement du fait qu’elle soit une transmission de la pensée.

La télépathie peut être qualitative, malgré qu’elle ne puisse pas être mesurée, ou quantitative à travers l’utilisation des cartes Zener  (cf. Ghostbusters). On peut les utiliser de différentes façons, par exemple on peut tester la voyance ou la reconnaissance.

Je m’explique. Pour ce qui concerne la voyance, on a deux jeux de cartes identiques formés par 5 groupes de 5 cartes chacun avec un symbole: étoile, cercle, vague, carré et croix. Une personne mélange les 25 cartes et le sensitif commence à recomposer un autre jeux de cartes en choisissant une par une les cartes des 5 groupes.

Ensuite les 2 personnes commencent à montrer les cartes et quand les symboles correspondent les cartes vont faire partie du “centre” du sensitif parce que lui a pu voir dans le passé de celui qui a mélangé les cartes.

La pré-connaissance est l’opposé de la voyance. Le sensitif commence à constituer son jeu de cartes avant que la deuxième personne mélange le sien. Ensuite, il y a le contrôle pour vérifier que les deux jeux sont identiques.

 

Cet experience devrait être répétée beaucoup de fois: au moins 1000 pour avoir une pourcentage qui soit au minimum de 1/5, soit 5 coïncidences sur 25.

On a tous eu la suspicion d’être télépathe: penser à quelqu’un et ensuite ce quelqu’un nous appelle. La télépathie existe comme aspect du “sentir”. C’est le “sentir” (instrument de l’âme) qui devient pensée et rend sa transmission possible.

Mais la télépathie n’est pas seulement quelque chose de mental.  Comment vivre le sentir télépathique? On peut le provoquer, le rendre plus actif, mais on ne peut toujours pas le mesurer.

Apparement, en activant le sentir, la télépathie est la capacité la plus facile à percevoir. C’est quelque chose qu’on peut tous activer parce que c’est une faculté qui vient de l’âme. Et l’âme est quelque chose à “soi” mais c’est quelque chose qui nous lie tous. C’est l’Anima Mundi. La télépathie serait donc une reconnaissance au niveau perceptif que nous sommes tous la même âme.

Le même discours est valable pour n’importe quelle autre perception extra-sensorielle: ce sont seulement des moyennes pour mesurer le temps comme nous le connaissons.

N’importe qui peut être voyant. Le secret est de changer radicalement le point d’observation du temps qui existe et qui n’existe pas et qui n’est qu’une composante de notre âme faite d’énergie/amour/temps.

Peut être que le concept de reconnaissance de l’âme n’est pas clair. Si l’âme est la même, pourquoi se reconnaître ? Tout est centré sur la perception qui peut permettre ou empêcher le sentir. La preuve : entre parents, entre mère et fils, entre amis, entre maître et élève, il peut y avoir une télépathie plus puissante parce qu’ils sont particulièrement liés et le sentir s’active de façon spontanée.

Massimo Rossi

traduction de Maddalena Tasselli

FacebookTwitterGoogle+PinterestLinkedIntumblrEmail
8

Lascia un commento